imitateur humoriste Raphaël Lacour, spectacle d'imitationsRaphaël Lacour - imitateur humoriste, spectacle d'imitations






Le Spectacle d'imitation « Faces Cachées »

Le titre du spectacle est "Faces Cachées" et se compose d’environ cinquante imitations chantées et parlées.

Tout commence avec la présence de deux présentateurs de luxe : Shirley et Dino qui nous permettent d’accueillir Johnny Hallyday parlant de son actualité et de sa carrière avant de laisser la place à Julien Lepers qui avec l’aide du public est là pour nous faire découvrir un jeu célèbre : Qui veut gagner des millions ? avec Jean Pierre Foucault.

Signalons ensuite l’arrivée de Nicolas Hulot qui découvre à l’intérieur de la carcasse du Titanic cette chère Céline Dion qui nous avoue qu’elle va jouer dans la suite du Titanic en compagnie de Jamel Debbouze, ce dernier après avoir sollicité le public cédera sa place à la première Dame : Carla Bruni venu interpréter une parodie de son tube « Quelqu’un m’a dit ».

Puis en toute logique on retrouve le président Nicolas Sarkozy qui sera là pour commenter l’actualité politique récente.

On continuera avec un Medley de chansons françaises et étrangères en commençant d’abord avec une véritable bête de scène : Joe Cocker qui sera suivi d’une star internationale : le Terminator alias Arnold Swarzennegger. Puis on enchaîne avec un Hard–Rock endiablé sur une imitation survolté d’AC/DC qui cède ensuite la place à la tempête Joey Starr suivi du plus calme Doc Gynéco. Une autre bête de scène arrive alors en la personne de Mick Jagger avec « Start me up ». Puis la scène française reprend sa place avec la présence de Gainsbourg puis de Gainsbarre et d’Yves Montand. Renaud est également présent, il profite de son « Mistral Gagnant » pour critiquer la Télé–Réalité avant de voir arriver Patrick Bruel en train de chanter « La Danse des Canards » ou bien Pascal Obispo qui interprète son tube « Lucie » avec les paroles du « Zizi » de Pierre Perret avant de voir arriver Michel Polnareff avec lunette blanche et crinière blonde. Puis on retrouve un peu de virilité dans ce spectacle avec Garou avant de finir en apothéose avec le magnifique « What a Wonderful World » de Louis Armstrong.

On terminera le spectacle avec l’interprétation par différents artistes du tube de Michel Delpech « Quand j’étais chanteur », on y retrouvera notamment : Charles Aznavour, Pierre Bachelet, Gilbert Bécaud, Jacques Dutronc...

 

Facebook Raphaël Lacour